[Paroles d’expert] Vincent, développeur logiciel @Dimelo

Je retrouve Vincent, développeur logiciel chez Dimelo, dans les bureaux consacrés à la R&D. Écrans de monitoring, canapé et babyfoot, tout est fait pour se sentir à l’aise.

Bonjour Vincent, peux-tu nous parler de ta mission chez Dimelo ?

Vincent : Je suis arrivé chez Dimelo il y a presque 4 ans, je fais partie de l’équipe Recherche & Développement, en charge du développement de la plateforme Dimelo Digital. On s’assure de livrer un produit fonctionnel pour les utilisateurs, et en parallèle, on met en place de nouvelles fonctionnalités. Il est important pour nous d’être à la pointe de la technologie, de proposer une offre qui soit vraiment complète.

Découvrir Dimelo Digital

Selon toi, pourquoi nos clients choisissent-ils la plateforme Dimelo Digital ?

Vincent : Pour moi c’est vraiment parce qu’on propose une approche résolument orientée vers la modernité, la simplicité pour l’utilisateur : c’est une plateforme web, il n’y a rien à installer, on est capable de mettre en place une nouvelle fonctionnalité en quelques heures, etc… Quand une amélioration est prête chez nous, on s’assure d’en faire bénéficier le client aussi vite que possible. On met aussi à disposition de nos clients une section “statistiques” poussée, avec énormément de données qui permettent de piloter au mieux les projets de Relation Client.

 

Quelles sont les forces de l’équipe R&D de Dimelo ?

Vincent : L’équipe technique est excellente. Vraiment. C’est la meilleure équipe avec laquelle j’ai pu travailler. On a des mécanismes de travail bien définis : par exemple, tout code qui arrive en production a été revu par au moins un autre ingénieur que celui qui l’a écrit. Comme ça, quand on sort une nouvelle fonctionnalité, on est sûr que ça va fonctionner. Et comme on est tous suffisamment bons sur la partie technique, on a le temps de se poser la question : “de quoi a besoin le client ?”, afin d’apporter les meilleures améliorations possibles.

 

Y a-t-il une journée type du développeur chez Dimelo ?

Vincent : Franchement non, ça dépend vraiment de l’actualité : s’il y a des problèmes chez les clients, on les règle bien sûr en priorité. On enfile notre casquette d’investigateur pour déterminer si le problème vient de notre équipe, s’il y a eu une erreur de configuration ou s’il y a eu une incompréhension avec le chef de projet. Et ensuite on trouve une solution ! En parallèle, on essaie toujours de consacrer une partie du temps de travail aux nouvelles fonctionnalités, pour en sortir très régulièrement.

 

Si tu devais choisir 3 mots pour définir Dimelo ?

Vincent : En premier, la réactivité. On a choisi le mode SaaS, donc pas besoin de se déplacer chez le client ni d’envoyer un CD pour mettre à jour la plateforme. On est aussi très réactif sur les nouveautés des réseaux sociaux. Par exemple, le jour où Twitter a décidé d’étendre la taille des messages privés à 10 000 caractères, on était déjà prêt. Les clients n’ont pas eu à attendre. Ensuite, tout le monde joue au babyfoot, donc je dirais… Babyfoot ! (rires) Ça permet de penser à autre chose et ça a parfois la conséquence bizarre de nous aider à trouver des solutions. Je parlerais aussi du dynamisme : on est jeune, on en veut, on apprend encore plein de choses, on ne se repose jamais sur nos acquis, on utilise les meilleures technologies disponibles. Alors oui, réactivité, dynamisme, et babyfoot.  

 

Vincent, développeur logiciel @Dimelo

 

Et pour finir, à part les lignes de codes… une passion dans la vie ?

Vincent : Si on reprend les 3 mots, ça donnerait : la cuisine, la plongée sous-marine, et la lecture. Je lis dans le métro, ça m’arrive de lire en marchant, quand le bouquin est vraiment prenant. Je me prends régulièrement des lampadaires, mais ça vaut le coup ! (rires)

Retour sur le Blog Dimelo

About the author

Grégoire Blouet

Social Media & Content Manager